Advertisement

Hero : le haut de gamme de Salvimar

Salvimar Wild, Salvimar Voodoo et Salvimar Metal: ces gammes de arbalete couvrent déjà un large éventail de besoins pour les pêcheurs sous-marins les plus exigeants. Encore,Salvimar a évolué ces dernières années vers des puissances et des performances plus élevées avec la gamme Hero. Dans cette ligne de arbalete, nous trouvons des solutions et des conceptions avancées. Avec la gamme Hero, l’entreprise italienne, qui est entièrement « Made in Italy », propose le Hero, le Hero Storm, le Hero Roller et le Tomahauk. De plus, Salvimar a récemment lancé le Hero Krypsis, que nous présenterons bientôt.

Hero et Hero Storm

Le Salvimar Hero a été une révolution étonnante depuis son lancement en 2017. Nous l’avons présenté comme Première mondiale sur Apneapassion en premier parmi tous les médias internationaux et les médias sociaux. La première révolution de la Hero se fait dans le fût en aluminium de section elliptique. Il comprend des inserts internes en nylon en forme de I pour accroître la rigidité. La connexion entre le fût et la poignée et entre le fût et la tête est obtenue grâce à des joints toriques elliptiques spécialement conçus. Il s’agit d’une solution de haute conception qui augmente l’air interne par rapport aux bouchons. L’augmentation de la flottabilité permet de supporter l’utilisation deflèche plus grand diamètre et plus lourds. La technologie MIM (Metal Injection Molding) pour la gâchette et le mécanisme de déclenchement Heavy Duty Metal portent le Salvimar Heroà un niveau supérieur de la performance et la puissance. Il peut être comparé aux arbalete en bois, beaucoup plus coûteux. Le Hero est cependant beaucoup plus léger et facile à brandir.

Le guide de flèche ouvert en nylon chargé de téflon, intégré dans le fût elliptique avec des segments de 5 cm pour s’adapter à toutes les longueurs de l’Hero, est une révolution supplémentaire. Il améliore à la fois la précision du tir et la puissance, cette dernière en réduisant les frottements grâce au Téflon. Le Hero est un tout nouveau arbalete qui fait partie de la « nouvelle ère » de la société italienne. Ce arbalete ne manque aucun détail, avec des ailes latérales sur la poignée pour éloigner le monofil de la ligne de visée. De plus, la poignée est fortement anatomique, indiquée pour les tirs puissants, comme cela est nécessaire par exemple dans la technique de l’aspetto . La poignée comporte un élément démontable pour l’adapter aux gauchers et aux droitiers. Le support de poitrine est d’une seule pièce avec la poignée et de bonnes dimensions pour aider à charger les versions les plus longues et les plus puissantes du Hero. De plus, la détente peut être réglée à l’aide d’une vis spéciale placée sous la poignée.

Une belle version du Salvimar Hero est certainement le Hero Storm, une version camouflage avec un design militaire basé sur les couleurs gris, noir et bleu.

Salvimar Hero Storm

Le Salvimar Hero est proposé dans les longueurs de 65 à 135 cm par pas de 10 cm. Les sandows sont doubles circulaires de 16 mm de diamètre jusqu’à la longueur de 115 cm, tandis que les 125 et 135 ont des sandows triples circulaires de 14 mm de diamètre. Le flèche est de 7,0 mm jusqu’à la longueur 95 et se déplace ensuite jusqu’à 7,5 mm de diamètre pour de plus grandes longueurs. Le Salvimar Hero Storm est proposée dans les longueurs 85, 95, 105 et 115 cm.

Hero Roller

Salvimar Hero Roller

Toutes les qualités de la poignée, du mécanisme de gâchette Heavy Metal et du le fut sont évidemment présentes aussi sur la version Roller du Hero, le Hero Roller. Ce système simple de Roller est sûrement un moyen facile de passer d’un double circulaire à un Roller au design convivial.

Le Hero Roller est proposé dans les longueurs de 65 à 135 cm par pas de 10 cm. Les sandows ont toujours un diamètre de 16 mm, tandis que la flèche est de 7 mm jusqu’au 95, puis elle passe à 7,5 mm.

La tête Salvimar Roller est la nouvelle solution qui voit roues en Derlin de grande dimension (elles peuvent accueillir des élastiques jusqu’à 19 mm de diamètre) montées sur un axe en acier inoxydable de 5 mm de diamètre interne et de 1 mm d’épaisseur. Derlin permet d’avoir un matériau très solide et lisse qui résiste nettement mieux à l’usure que le nylon chargé de verre, et qui réduit également la friction. Cette solution n’a pas le coût des roues montées sur roulements et selon Salvimar n’a absolument aucune friction supplémentaire (les roues devraient de toute façon tourner dans l’eau avec l’effet de freinage du liquide).

Il faut également souligner que le design de la tête Salvimar Roller présente une pointe en forme de V qui a pour fonction essentielle de permettre, de façon unique sur le marché, d’insérer le flèche aileron de requin dans la tête et le long du guide du flèche sans avoir à soulever le obus en Dyneema. C’est la clé de la facilité de rechargement du Salvimar Tomahawk et c’est la base du travail effectué par Massimo Quattrone pour développer cet étonnant produit.

Tomahawk

Salvimar Tomahawk

Le nom donne une idée de l’extrême puissance de l’arbalete Salvimar haut de gamme, le Tomahawk. La base du Tomahawk est l’excellente base du Hero, tandis que le tête du Roller est le même que celui du Hero Roller.

VUP : Very Unique Power

Le système de sandows monté sur l’extraordinaire base du Hero et l’excellente tête Salvimar Roller donnent des performances imbattables.

Le système de propulsion du Salvimar Tomahawk voit les deux sandows principales positionnées sous le le fut près de la tête et reliées d’un côté au obus en Dyneema et de l’autre aux 4 bandes élastiques secondaires. Les bandes principales (noires) sont les S400 de 16 mm de diamètre dont l’allongement est contrôlé par le noyau interne de la ligne Dymax.

Les 4 bandes secondaires (rouges) sont des caoutchoucs S400R de 15 mm de diamètre. La connexion entre les sandows est en Climax® 1.4mm avec une résistance à la traction de 250kg.

Les sandows secondaires sont reliées à un élément Nylon spécial chargé de verre sous le le fut, devant la poignée. Cet élément sert également de base pour le montage de le moulinet et de l’éventuel support de caméra.

Une fois que le Salvimar Tomahawk est chargé, nous aurons les sandows principaux sur le dessus du le fut, arrivant juste avant les roues du tête, et les sandows secondaires juste en dessous, comme bien montré en ci-dessous la vidéo de Massimo Quattrone expliquant bien « Comment charger le Salvimar Tomahawk ».

Une fois que la flèche est libéré, les bandes qui vont commencer à pousser seront les bandes secondaires, qui donneront puissance équivalente à environ 100-120 kg (chaque paire pousse pour un équivalent de 50-60 kg). Puis, après la première phase, les sandows principaux commenceront à travailler en s’ajoutant aux élastiques secondaires, ce qui ajoutera 60 kg supplémentaires et donnera de la continuité au tir et une plus grande portée au flèche. La ligne interne des bandes principales a en effet pour but de régler le système en « verrouillant » l’élongation maximale pour une meilleure efficacité.

Comme prévu, l’un des éléments clés souhaités par Salvimar était de concevoir une puissante un arbalete qui pourrait inclure un système d’alimentation hautement développé tout en restant facile à utiliser et à recharger. Pour aider cet aspect, une « système de chargement facile », composé d’un élastique et d’un crochet, rend le chargement du Salvimar Tomahawk extrêmement facile et confortable, avec un effort réduit. Le Salvimar Tomahawk est proposé avec un réglage standard qui est extrêmement facile à charger, mais aussi donne la possibilité d’être réglé avec une augmentation de la charge sur les sandows en réduisant la longueur des lignes Dyneema liées aux bandes secondaires et accrochées à l’élément inférieur rouge sous le le fut juste en face de l’endroit où sera positionné le moulinet.

Advertisement