Advertisement

Introduction

Pas besoin de rappeler à quel point Cressi est dans le secteur des masques, avec ses conception et production internes Made in Italy. Après les grandes solutions du Cressi Nano, Cressi Calibro et Cressi Zeus , tous étonnamment forts dans le champ de vision et les deux premiers également dans un volume interne réduit, le Cressi Quantum franchit une nouvelle étape dans le secteur des masques.

Le châssis

Le Cressi Quantum a une conception démontable qui assemble 3 éléments différents : cerclage, jupe et verres. Le système utilise un système de fermeture axial traditionnel. Cette solution a été appliquée en prévision de la disponibilité des lentilles optiques. En effet, le démontage et le remontage du masque peuvent être facilement exécutés par le chasseur sous-marin.

Un détail intéressant est la présence d’un profil en gomme tout le long et à l’intérieur du châssis . Il agit comme protection, en plus d’une fonction esthétique.

Les lentilles

Les lentilles du Cressi Quantum sont de grandes dimensions. Ils mesurent 58,5 mm pouces de largeur et 67,7 mm de hauteur pour un bon champ de vision . Ces mesures sont légèrement plus larges, mais moins hautes que les lentilles de masque Cressi Zeus (57,3 x 70,5 mm). Ce dernier était le plus grand des masques Cressi à double verres présentés jusqu’à présent sur AP. L’ épaisseur du verre trempé mesurée par AP est de 2,9 mm , une valeur très bonne et sûre. Comme pour la Nano, la Calibro et la Zeus, la Cressi Quantum a des verres inclinés (système Big Eyes) . Cela augmente encore la visibilité inférieure et latérale. Les lentilles sont en effet inclinées vers le bas de 17° pour obtenir une meilleure vue. Le chasseur sous-marin a en effet tendance à regarder avec quelques degrés vers le bas, et pas parfaitement à l’horizontale. Les lentilles inclinées aident constamment pendant la phase de recherche à regarder le fond marin depuis la surface.

La jupe

Révolution du système Fog Stop

C’est là qu’une autre étape de la révolution du système Fog Stop est accomplie par la société italienne. Le soin du visage en silicone de haute qualité est conçu pour s’adapter parfaitement au visage du plongeur. L’aspect clé réside dans les nombreux éléments anti-buée. La partie interne de la jupe est une nette évolution du système Fog Stop présent sur Calibro et Zeus . En fait, en plus de la lèvre présente autour du nez, le Cressi Quantum est conçu avec le même type de lèvre également autour des yeux. De cette façon, l’air chaud sortant du nez, qui détermine la formation de buée, est dévié des verres. Le flux est canalisé extérieurement vers les lèvres autour des zones des yeux et dirigé vers les zones latérales de la jupe, où sont présents des échangeurs de chaleur similaires à des radiateurs. Composés de six ailettes de 0,5 mm d’épaisseur, ces éléments déterminent une grande augmentation de la transmission de chaleur et refroidissent rapidement la température de l’air interne dans le masque, éliminant ainsi la formation de buée. Une vraie révolution !!!

De plus, pour pouvoir maintenir ces radiateurs latéraux au plus près de l’air chaud venant du nez, la jupe intérieurement de part et d’autre est convexe. Cet aspect a d’ailleurs aussi un « effet de remplissage » qui réduit partiellement le volume interne du masque.

Même si le Cressi Quantum a des solutions étonnantes pour éviter la création de buée sur les verres, il est conseillé, à l’état neuf, de nettoyez soigneusement les lentilles avec du dentifrice ou du détergent à vaisselle, ou utilisez simplement un briquet pour brûler tous les matériaux volatils et la poussière qui peuvent s’être accumulés sur le verre. Cette dernière est notre meilleure suggestion, et doit être faite avec un briquet coupe-vent pour pouvoir bien diriger la flamme uniquement sur les lentilles et non sur la jupe en silicone. Il est également toujours utile d’utiliser la salive comme surfactant avant chaque plongée.

Surface en silicone, dimensions et poids

La jupe Cressi Quantum a de grandes dimensions verticales (mesurées au centre) et horizontales (120 x 106 mm) qui devraient générer une sensation plus confortable sur le visage. Les dimensions maximales globales , compte tenu également du châssis et de la connexion de la boucle, et de la jupe au point le plus élevé, sont 163 × 114 mm. Le poids du masque Cressi Quantum complet avec boucle est de 185 grammes (TOUTES les mesures effectuées par AP).

La surface externe de la jupe en silicone de haute qualité est mate pour éviter les reflets lumineux qui alerteraient les poissons. Il en va de même pour la surface interne pour éviter les flashs aux yeux du plongeur.

Boucle de connexion au châssis

La boucle du Cressi Quantum est liée par un système de micro-réglage. La connexion se fait avec deux triangles en caoutchouc dur et intégrés dans le châssis. Il s’agit d’une solution Cressi unique. Une telle liaison entre bande arrière et châssis permet d’avoir une liaison semi-rigide . De cette manière, deux résultats sont obtenus. La première est d’ éviter la liaison directe de la boucle avec la jupe . Une telle situation tend à déformer ce dernier et à déterminer l’entrée d’eau dans le masque. Le deuxième résultat est l’ assouplissement de la liaison de toute la structure en tirant sur le châssis . De cette manière, le châssis ne se déforme pas comme il le ferait avec une solution plus rigide. Encore une fois, une situation qui conduirait à l’entrée d’eau dans le masque. Enfin, le caoutchouc plus dur est nettement plus résistant à l’usure et à la casse . Ceci, si on le compare au silicone du visage, qui se brise souvent s’il est utilisé comme connexion à la boucle. La boucle est particulièrement raffinée, avec double sangle et logo Cressi pour une solution bicolore. La régulation de la micro-sangle est activée en soulevant un levier dans le système.

Conclusion

Dans l’ensemble, le Cressi Quantum représente une révolution étonnante. Nous testerons le Quantum dans les conditions les plus dures pour ce qui concerne la formation de buée . Quoi qu’il en soit, ce masque est en effet quelque chose à regarder attentivement, également avec des détails qui vont au-delà du système Fog Stop . Parmi ceux-ci, la qualité du silicone avec une surface mate et la grande boucle du système de connexion au châssis. Ces éléments clés font du Quantum un produit haut de gamme . Le masque est de dimensions généreuses et on ne s’attend pas à un volume interne très faible. D’autre part, les lentilles larges indiquent un grand champ de vision. Nous mesurerons bientôt les deux valeurs avec notre désormais célèbre Super Test sur les masques.

Advertisement